Le Pin 2016

L’effet Janus du millésime 2016 restera longtemps gravé dans nos mémoires : un hiver où les températures sont restées fraîches et où il n’a pas cessé de pleuvoir, suivi d’un été chaud, ensoleillé et sec de juillet jusqu’à novembre. Le cumul de la pluie de l’année 2015 (500mm) sur les premiers six mois et puis plus une goutte de pluie de mi-juin jusqu’au 13-14 août (deux mois !) et à nouveau plus rient jusqu’à la mi-octobre… La sécheresse de l’été a donc été extrêmement forte pour la région, ce qui a beaucoup stressé les vignes, surtout celles de moins de 15 ans. Les vieilles vignes ont été favorablement ralenties en vigueur et on produit des vins remarquablement colorés, tanniques et concentrés, mais équilibrés.

Après un passage dans les vignes pour l’éclaircissage et l’effeuillage du 8 au 12 août, les vendanges ont commencé le 4 octobre et toutes les parcelles ont été ramassées pendant quatre jours consécutifs. Ceci est la première fois dans l’histoire de Le Pin que les vendanges n’ont pas commencé avant octobre.

Hits: 7

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *