Bordeaux 2018 par David Pernet

Bordeaux 2018 par David Pernet

Millésime 2018 à Bordeaux, Enfer et Paradis! Les années en 8 se terminent bien en général ! 2018 ne fait pas exception. Après avoir noyé les tailleurs cet hiver, épuisé les nerfs des viticulteurs ce printemps, luttant corps et âme contre le mildiou, le millésime fait un virage à 180 degrés début juillet et le miracle bordelais se produit une nouvelle fois avec un été et un début d’automne magnifiques ! L’été 2018 est le plus chaud après celui de 2003 mais sans les excès et blocages de ce dernier. Les réserves en…Lire davantage
Bordeaux 2017 par David Pernet

Bordeaux 2017 par David Pernet

Découvrez tous les vins de 2017 à Bordeaux Millésime 2017, rompre avec la série des millésimes en « 7 » !... Certaines caractéristiques de 2017 pourraient laisser penser qu’il s’inscrit dans la continuité des derniers millésimes en 7. Le terrible gel de printemps, l’été plutôt maussade, les précipitations assez importantes à l’approche des vendanges font partie des éléments impactant négativement notre impression. Comme souvent la réalité est plus complexe que notre ressenti et 2017 est de ces millésimes qu’il faut prendre la peine de regarder à la loupe pour ne pas sous-estimer ses…Lire davantage
Château Rocheyron 2016

Château Rocheyron 2016

« Le millésime 2016 au Château Rocheyron est certainement un des millésimes iconiques dans l'histoire du château. Nous avons démarré en 2010 avec une idée claire : produire, grâce à la biodynamie, un vin a l'image des grands vins des années 40 et 50. Cette idée nous a guidé lors de la rénovation du chai et de l’application à la vigne des préceptes de Rudolf Steiner. Le résultat s'est avéré spectaculaire, permettant aux différents terroirs du domaine de s'exprimer très précisément. Tout était en place, nous n'attendions plus qu'un millésime d'excellence ! Et…Lire davantage
Le Pin 2016

Le Pin 2016

L’effet Janus du millésime 2016 restera longtemps gravé dans nos mémoires : un hiver où les températures sont restées fraîches et où il n’a pas cessé de pleuvoir, suivi d’un été chaud, ensoleillé et sec de juillet jusqu’à novembre. Le cumul de la pluie de l’année 2015 (500mm) sur les premiers six mois et puis plus une goutte de pluie de mi-juin jusqu’au 13-14 août (deux mois !) et à nouveau plus rient jusqu’à la mi-octobre... La sécheresse de l’été a donc été extrêmement forte pour la région, ce qui a beaucoup stressé…Lire davantage
Millésime 2016, Bordeaux jamais à l’abri d’un grand millésime !…

Millésime 2016, Bordeaux jamais à l’abri d’un grand millésime !…

Après un millésime 2015 fortement (trop) attendu et encensé, difficile de reconnaître ouvertement la qualité du millésime suivant. Dans le passé 2001 en avait fait les frais et dans une moindre mesure 2010 également. Il semble que l’histoire se répète avec 2016. Pas ou peu de commentaires n’apparaissent au début des vendanges en rouges et ils demeurent mitigés (ou incrédules). Et pourtant 2016 regroupe la majorité des caractéristiques nécessaires à la naissance d’un très bon millésime avec une floraison homogène à l’origine d’une bonne fécondation, la mise en place d’un déficit hydrique climatique important…Lire davantage
Quelques nouvelles du vignoble à Bordeaux

Quelques nouvelles du vignoble à Bordeaux

Lafleur, le vendredi 28 avril 2017 Chers amis, Bordeaux vient d'être touché par deux gelées printanières aux petits matins du jeudi 27 et vendredi 28 avril. Vous êtes nombreux à nous avoir témoigné votre sympathie, et nous voulions vous en remercier en vous donnant quelques nouvelles. Nous nous attendions depuis plusieurs années à subir tôt ou tard un gel de printemps. Nous avions donc anticipé, et comme nos voisins de Pétrus, Église Clinet et Jean Pierre Moueix nous avions préparé une protection contre les gelées de Printemps. (Nous avons choisis pour Lafleur une…Lire davantage
Bordeaux 2015 par David Pernet

Bordeaux 2015 par David Pernet

Martillac, le 19 septembre 2015 2015, un grand millésime à Bordeaux ? Bordeaux a besoin d’un grand millésime et le mythe des millésimes se terminant par 5 (ou 0) contribue à généraliser l’idée que 2015 serait un grand millésime voire un millésime d’exception. La construction d’un millésime d’exception nécessite la validation d’un certain nombre d‘étapes et si possible sur la majorité de la surface du vignoble de Bordeaux pour pouvoir le qualifier ainsi à la récolte. Il faut par ailleurs que ces caractéristiques se vérifient dans le verre après quelques années de bouteille.…Lire davantage