Faire du vin est-il un acte artistique?

Faire du vin est-il un acte artistique?

Par Hervé Bizeul Peut-on comparer le travail du vigneron à celui du peintre, du sculpteur, du poète ? La question me semble intéressante. Il y a quelques semaines, en lisant un excellent polar d’Elisabeth Georges qui se passait dans le milieu de la peinture, mon attention fut attirée par un chapitre qui décrivait formidablement bien l’itinéraire, les joies et les peines d’un peintre. De passage en passage, j’ai trouvé que certaines angoisses, motivations et espérances de l’artiste – décrites avec beaucoup de précisions – présentaient d’étonnantes similitudes avec mes petites angoisses quotidiennes de vigneron. Je vous…Lire davantage
Parlez moins, buvez plus !

Parlez moins, buvez plus !

Par Vincent Pousson L'Espagne sent le vin. Enfin, c'est l'idée que s'en fait le touriste, l'étranger, qui passe la frontière, à Hendaye ou au Perthus. Je l'ai longtemps cru moi-même. Avant d'y vivre. Avant de me rendre compte que finalement l'étranger, ici, c'est le vin lui-même. Ne voyez aucune provocation dans ces quelques mots. Juste un constat, empreint de froideur et de lucidité. Parce que d'abord, il y a les chiffres. De Séville à Barcelona, de Madrid à Bilbao, on ne boit plus de vin. Plus guère en tout cas. Dans les vingt-et-un…Lire davantage
Le plaisir du vin

Le plaisir du vin

Par Didier Belondrade Je pourrais commencer par «Il était une fois» ou par la phrase de Lamartine «La réussite est de concrétiser à 50 ans ses rêves de jeunesse». J'ai toujours rêvé depuis mon enfance et continue aujourd´hui, peut être parce que j'ai toujours recherché le plaisir dans ce que j'ai entrepris et que je continue à entreprendre. Quand on parle du vin, la majorité des personnes emploie le terme d'épicurien. Je pense que dans mon cas le mot sybarite est plus adapté car je n'ai jamais était partisan de l'abstinence pour avoir le…Lire davantage