Languedoc-Roussillon 2016 par Hervé Bizeul

Languedoc-Roussillon 2016 par Hervé Bizeul

Le Clos des Fées 2016 "I'm Italian. We mesure things in generations, not quarters" Giacomo Guilizzoni. Vingrau, juin 2017 Chers amis du Clos des Fées, Se retourner sur un millésime pour vous le présenter est un des moments fort de mon année. J'ai voulu cette année le mettre sous l'ombrelle de cette citation, grapillée il y a peu, et qui m'a marqué. Le vigneron et le temps, voilà un joli titre pour le livre que j'écrirai peut-être à la fin de ma vie, tant le temps me parait être l'alpha et l'oméga de…Lire davantage
Château Lafleur 2016

Château Lafleur 2016

2016, une valse à trois temps Au premier temps de la valse : un printemps triste, humide et froid avec pourtant une belle floraison grâce à l'excellente initiation florale de 2015. Au deuxième temps de la valse : après les dernières pluies de 19 juin, c’est une transition brutale vers un été de records en matière de sécheresse. Juillet, août et la première décade de septembre sont anormalement chauds et secs avec toutefois et fort heureusement, des nuits relativement fraiches. Au troisième temps de la valse : à partir du 10 septembre un climat plus…Lire davantage
2016 : Millésime de légende !… Dans le sud de la vallée du Rhône

2016 : Millésime de légende !… Dans le sud de la vallée du Rhône

Tant de superlatifs possibles pour qualifier l’immense qualité de ce millésime et pourtant les mots ne suffiront pas à décrire le plaisir que nous avons eu à déguster ce millésime fabuleux. L’hiver a été marqué par des températures relativement douces, mais la fraicheur printanière a ralenti le développement de la vigne. Durant cette période, les précipitations peu importantes mais régulières ont accompagné sereinement le cycle végétatif. Ces conditions extrêmement favorables ont eu des répercussions sur la récolte fantastiquement belle, saine et généreuse. La saison estivale a été ponctuée par des chaleurs fortes mais…Lire davantage
Millésime 2016, Bordeaux jamais à l’abri d’un grand millésime !…

Millésime 2016, Bordeaux jamais à l’abri d’un grand millésime !…

Après un millésime 2015 fortement (trop) attendu et encensé, difficile de reconnaître ouvertement la qualité du millésime suivant. Dans le passé 2001 en avait fait les frais et dans une moindre mesure 2010 également. Il semble que l’histoire se répète avec 2016. Pas ou peu de commentaires n’apparaissent au début des vendanges en rouges et ils demeurent mitigés (ou incrédules). Et pourtant 2016 regroupe la majorité des caractéristiques nécessaires à la naissance d’un très bon millésime avec une floraison homogène à l’origine d’une bonne fécondation, la mise en place d’un déficit hydrique climatique important…Lire davantage